Positiver la folie

Et si la folie n’était pas synonyme de maladie mentale, de fatalité? Et si on pouvait se nourrir positivement de notre expérience de la folie pour forger du sens?
Comme l’explique Serge Tribolet dans cette vidéo, la discipline médicale réduit la folie, sans jamais la nommer, à des symptômes négatifs et déficitaires. Et si on se sortait de ce négativisme pour porter un vrai message d’espoir!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s