Du terrorisme au FN, la haine appelle la haine.

Le discours politique de Florian Philippot est limpide et ses mots simples : il faut remettre de l’ordre dans les zones de non-droit de la République, dans les quartiers gangrenés par le « caïdat » (la consonance avec Al-Qaïda n’est pas fortuite) où les habitants ne se sentent pas en sécurité, où les femmes n’ont pas droit de cité et où les policiers ne vont pas de peur de déclencher des émeutes…
Le repli identitaire et sécuritaire serait-il la solution à la terreur ?
Et si ce discours ne faisait que perpétuer la culture de la haine de l’autre, et si ce n’était que le revers de la médaille du terrorisme ?

La haine appelle la haine.

La structure politique française actuelle hérite historiquement d’une position dominante liée à son développement capitaliste et militariste en plus des idéaux universels des Lumières. Notre république laïque s’appuie aussi bien sur ce capital symbolique progressiste que sur un capital matériel, économique, militaire et même nucléaire.

On pourrait dire que la classe dirigeante française, et le FN en fait partie, joue un rôle similaire à celui des caïds des « zones de non-droit » puisqu’elle perpétue la logique de prédation et de défense de ses intérêts, elle cultive son « capital guerrier » tout en jouant sur son « capital sympathie » au sein de sa communauté.

La solution serait donc la normalisation à travers la répression, pour que ceux qui s’adaptent à la norme puissent vivre en sécurité.

La République méritocratique de M. Philippot est là pour normaliser les rapports sociaux, promettre un futur aux populations exclues (il suffira de travailler dur comme lui pour s’en sortir) sans jamais remettre en cause la structure économique, les dominants, la hiérarchie et les inégalités sociales puisque le but c’est de maintenir l’ordre établi.
Alors oui, le FN est l’une des facettes de la gangrène française.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s