« T-MAPs: Transformative Mutual Aid Practices »[ESP-ENG]

« Pratiques transformatrices d’entraide mutuelle. », atelier animé par Sascha Altman Du Brul lors du 7ème congrès mondial sur l’entente de voix‬, organisé par Entrevoces.

« MAPEA-T: Mutuo Apoyo y Prácticas Emancipadoras Activistas para la Transformación » (Taller) from Entrevoces on Vimeo.

« Voici l’idée: une grande partie de ce qu’on appelle la ‘maladie mentale’ a trait à la communication‬. Si je peux communiquer comment je me sens à l’intérieur, vous pouvez vous faire une idée de ce qui m’arrive.

J’ulise le langage de la sensibilité pour parler de moi et d’autres personnes ayant des diagnostics en santé mentale. Selon le langage du DSM, j’ai un trouble bipolaire; dans mon langage propre j’ai des dons dangereux que je dois comprendre et traiter avec respect‬. On nous a donné tant de formes de penser sur nous et sur les gens qui nous entourent.
Une des choses les plus puissantes que nous pouvons faire c’est de réécrire nos propres histoires et changer le langage que nous utilisons pour parler de nous-mêmes ». Sascha Altman DuBrul

« Don Quichotte à l’ère de la neurodiversité: du neuro-self à la construction collective », Ángel Martínez Hernáez [ESP]

Une conférence (en espagnol) très intéressante sur l’importance de la relation horizontale et réciproque dans un système social et sanitaire qui tend à déshumaniser les sujets qui s’écartent de la norme sociale. On retrouve notamment des références à Foucault et Gramsci.

Ángel Martínez – “Don Quijote en la era de la neurodiversidad ». from Entrevoces on Vimeo.

L’ineffable [FR-ESP]

[FR]

Qu’on ne peut exprimer par des mots en raison de son intensité ou de sa nature.

L’amour, la folie, la dépression sont des expériences intimes ineffables.
L’expérience vécue dépasse les mots, il est propre à chacun mais doit-on pour autant renoncer à chercher les mots pour l’exprimer ? Peut-on s’appuyer sur les mots pour construire une expérience commune à deux, à plusieurs ?
Non pas pour plonger les autres dans notre abîme mais pour créer la possibilité d’accueillir ces expériences, singulièrement humaines, de manière collective et dépasser le stade du rejet social.
Vivre les choses c’est toujours mieux que de les penser, mais penser et raconter aux autres permet aussi de ne pas rester prisonnier de soi-même et de tisser des liens avec le monde.

Proust_-_La_Prisonnière,_tome_2

Extrait de « La Prisonnière » de Proust

[ESP] Lo inefable Lire la suite

Understanding Psychosis and Schizophrenia

Comprendre la Psychose et la Schizophrénie:
Pourquoi les personnes entendent-elles parfois des voix, croient en des choses qui paraissent bizarres aux autres, ou semblent avoir perdu le contact avec la réalité, et qu’est-ce qui peut les aider.

Rapport réalisé par le département de psychologie clinique de la Société britannique de Psychologie (non-traduit en français).

Lien vers la version en anglais:
Understanding Psychosis and Schizophrenia

Lien vers la version en espagnol:
Comprender la psicosis y la esquizofrenia

Understanding Psychosis and Schizophrenia