Close

16 février 2021

Les voix du rétablissement

Comme Des Fous en la personne de Joan Sidawy a généreusement participé à un travail “collectif” autour du témoignage et du rétablissement. Mais quel est le sens du terme collectif dans le monde de la pair-aidance et du rétablissement ? Aux vues de cette expérience, nous réalisons que la santé mentale est un univers où, un projet collectif à visée de changement des regards sur la folie devient une sombre affaire d’argent. 

Dans un groupe des pairs où les valeurs sont l’espoir, le soutien, le plaidoyer, l’empowerment et la responsabilité personnelle, que dire de pratiques où le travail de certains pairs est récupérée par un seul, où le collectif est utilisé à la promotion d’un seul, et où éthiquement les royalties sont non seulement non réparties de façon équitable, mais dans le secret. 

Les ambitions de Comme Des Fous sont la déstigmatisation et le soutien entre pairs. Nous avons organisé des rencontres intergem, publié à titre gratuit des pairs et uniquement des pairs, travaillé à la constitution d’un collectif au moins numérique dans ce pays et nous finissons par reconnaître que tous ne partagent pas notre approche. 

L’univers de la pair-aidance doit rester un espace commun porteur d’espoir, d’entraide, qui donne du pouvoir et la parole aux personnes concernées sans relations économiques ni biaisées par des enjeux de pouvoir. Il doit permettre de donner du pouvoir aux uns et aux autres dans une démarche de groupe et d’action commune, et Comme Des Fous n’est pas l’agent de promotion de certains au détriment des autres surtout pas dans l’opacité !

Le rétablissement passe sûrement par la reconnaissance et la réparation de ses erreurs. Nous restons dans l’attente ! Dans cette attente, nous ne pouvons plus décemment nous impliquer dans une promotion égotique malgré une contribution personnelle de Joan. Les voix du rétablissement sont aujourd’hui bien promotionnelles et nous le déplorons ! Comme Des Fous les laissera toujours s’exprimer à titre gratuit pour le bien collectif sans appât du gain, ni spoliation intellectuelle ou économique ! Sur ces bases créons le réel collectif de demain !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :