Close

9 juin 2020

Devenir survivante [Agathe]

J’entre dans ce qui s’appelle la paire-aidance, en 2015, par le laboratoire de recherche et de formation de l’hôpital Maison blanche, avec Emmanuelle Jouet et rapidement aussi Tim Greacen. En coanimant des formations avec eux, je commence par témoigner, puis je réalise l’importance de parler avec un langage doué de raison. Car comme l’avait montré Michel Foucault dans son Histoire de la Folie à l’Âge classique, la folie était associée en occident à l’onirisme et la magie jusqu’à une époque où Descartes commence à opposer la folie à la raison, à la logique et à l’intelligence. Depuis, le fou n’est plus un mage, une sorcière, un magicien ou un prophète mais bien un être stupide, enfantin, débile, voire totalement idiot, et sa situation d’intellectualité moindre ne peut que s’aggraver. Plus tard, il redeviendra peu à peu l’artiste, le génie, le savant, et l’excentrique mais il restera pour la plupart des gens un être attardé ou étrange intellectuellement, et le génie ne lui sera reconnu que dans peu de cas. C’est sur ce constat que je conscientiserai plus tardivement que se manifeste une forme de volonté de parler de façon logique et intellectuelle de moi-même et de mon parcours de vie, en recherchant en eux, une trajectoire délibérée ou fortuite, se dégageant naturellement pour moi et pour les autres. Cette démarche me permit de donner un sens à mon propos et à ma vie, tout en rendant partiellement au moins, intelligible les chemins de vie des fous.

Ceci m’amène peu à peu à animer seule des ateliers de récit de soi par petits groupes de personnes que je mène à raconter leur parcours et à y voir des moteurs de vie, des axes de rétablissement, et une ligne de vie particulière et spécifique, et aussi de percevoir un sens à ces démarches de vie complexes et aléatoire en recherchant en eux le sens de ce qu’ils sont, d’où ils sont allés, où ils sont et où ils vont. La recherche de la ligne de vie est à mon sens un élément essentiel de la reprise de pouvoir d’agir sur soi et sur les autres, une étape clé du rétablissement des uns et des autres, pour pouvoir devenir soi et agir sur le monde. En 2018, j’anime ces ateliers à Marseille au CoFoR, et reviens ensuite à Paris avec l’intention de monter les mêmes ateliers ici au sein d’un CoFoR Paris. Le projet peinant à se construire en raison de l’absence de subventions de démarrage et de mon mode de vie trop spartiate pour un investissement personnel à la hauteur de l’indispensable pour le projet, je finis par le céder ces derniers jours à Sabrina Palumbo.

Depuis, l’idée de ces ateliers « Se raconter / Se rétablir » et d’autres outils Recovery des Etats-Unis et du Quebec, j’aimerais qu’ils servent de base à un tour de France, des groupes d’entraide mutuelle, des associations d’usagers et de personnes concernées pour des animations de sessions de petits groupes de support. Des partenariats sont à monter pour ces ateliers itinérants et le bonnes volontés parmi les pairs sont les bienvenues. L’idée est de constituer un petit pool d’animateurs d’ateliers, d’en faire un groupe solide, et de partir en tournée sur toute la France pour animer nos propres ateliers par et pour les pairs en allant à leur rencontre. Le financement de cette action indépendante et qui doit le rester, passe par la paiement sous forme de prestations par les accueillants de nos ateliers

En parallèle, le financement des activités de Comme des fous et d’autre actions passe par la création de site web ou la co-réalisation de projets web en santé mentale. Le projet de développement d’initiatives collectives numériques en santé mentale me parait un élément aujourd’hui plus qu’important pour que la voix des pairs soit entendue. La recherche scientifique et les mad studies également.

C’est pourquoi pour tous ces projets : ateliers itinérants, projets numériques et recherche scientifique, je vous invite à me contacter à agathe@erreur-systeme.fr

One Comment on “Devenir survivante [Agathe]

jourdan
6 août 2020 chez 17 h 36 min

https://monolitheblogtheblog.blogspot.com/

bonjour voilà l’adresse de mon blog !!!
c’est le bazars en ce moment bonne visite il y a des photos d’expositions
et il peut se traduire dans toutes les langues.

Répondre

Laisser un commentaire

EnglishSpainItaly