Close

6 août 2019

Portrait de Delphine Lacour

portrait de delphine lacour

Comme Delphine, fais-toi tirer le portrait par Comme des fous en répondant à ces 5 questions.

Quelles sont tes inspirations dans la vie et à quoi tu aspires?

J’aspire à la liberté, aux voyages, aux rencontres. J’aime être entourée des personnes que j’aime et organiser des fêtes.

Comment décrirais-tu ton métier et pourquoi tu l’aimes?

Je suis Rédactrice Web (malgré moi) et au final ça me plaît beaucoup parce que j’ai une grande marge de progression. Le sujet est tellement riche ! Je suis donc en mode « in progress ». 

Que penses-tu du monde de la santé mentale?

Je pense qu’individuellement chacun fait ce qu’il peut mais que collectivement on serait plus fort… 

Qu’est-ce qu’on peut tirer de positif de la folie?

La connaissance de soi, le sentiment d’une liberté et d’un pouvoir infinis (symptômes aigus de manie), la rencontre avec l’humanité de certains soignants, je peine à trouver quand même… 

Pourrais-tu devenir un jour ministre de la santé mentale et sinon qu’est-ce que tu lui demanderais?

Justement, je projette de lui écrire une lettre. J’ai dans l’idée d’aborder la chose sous l’angle de notre intense souffrance qu’il ne pourra jamais expérimenter. Faire le parallèle avec la qualité de la gestion de la souffrance physique et réclamer plus dans les traitements. Je l’avoue, j’aurais tendance à pencher pour les théories du tout biologique (bien que je ne renie pas les effets positifs des approches « softs » de la psychiatrie.) Pour moi la réponse est dans la qualité des traitements pour libérer les malades de l’enfermement psychique.

Une page, association ou initiative que tu aimerais faire connaître?

Laisser un commentaire

EnglishSpainItaly