Close

28 janvier 2018

Hypocrampe insuline [Natacha]

Dans quelle mesure
La porosité de mon crâne
Ne permet plus de tenir le cadre
Postiche à l’hivernal cheveuleresque
Déserteur à l’heure du lit

Dans quelle mesure
La porosité de mes pores
De ma peau blême qui commence
À suer chair de poule
Les abeilles me picorent
Junkie si j’appose des carreaux
De sucre dans le pli du coude

Je me pare
Prédisposée à l’hypo’
Déjà en transe tremblotante
Température en hausse
Je prévois un casse-croûte
À fort dosage en glucose
Les dragées roses à sucer
Don d’ancestraux biloutes

Ma langue anesthésiée par le transfert
Taux au rabais
Susurre le susucre
Hymne au saccharose
Mytho saccharine
Invertie mélasse au grain

Je laisse croître l’hypo’
Trop fièvre pour aller croaquer
Une parcelle oh sugar
Lécher un pot de miel
Boire cul sec une fiasque de sirop

J’attends bouillonnante
De me mettre à nu
Sus mes conneries chimiques
Le vêtement trop humide
Devenu froid glaçant

Je claque me redresse debout
À la hâte spasmée aspartame
Sensations disparates
en quête de sucrettes

Saloperies des morves couenne de porcelet
Jus d’eau gélules en bonbonne
Roses à croquer, à fondre sous la langue
Seringue à schtroumpf et schnouff sous le coude
En-cas d’imprévu
Ivre de coquilles diabétises
Je sombre somnambul’ivre éthylique

Natacha [SNG], artiste-clinique

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

ItalySpainEnglish