Close

13 mai 2017

Comme des fous sur la bande FM ?

radio

En tant qu’auteur du blog Comme des fous, mon rêve le plus fou serait de créer une émission de radio.

Le blog Comme des fous est né comme un média pour changer les regards et oser parler de folie. L’idée étant de prendre la parole pour créer du débat et inviter à la réflexion sur un sujet tabou et relégué par les médias dominants à la rubrique santé et faits divers.

En parler, non pas juste pour positiver, esthétiser ou politiser la folie, mais pour changer les représentations sociales.

Si vous vous promenez sur le blog, vous verrez que ce projet cristallise tout un intérêt pour les médias sonores car pour moi la radio exige souvent moins de concentration que la lecture et c’est plus vivant ! Vous trouverez une série d’enregistrement sur notre mixcloud et même une playlist de titre musicaux en lien avec la folie.

D’ailleurs, j’écoute régulièrement l’Entonnoir, l’émission critique sur la psychiatrie de radio Libertaire, car ils lisent des articles et des passages de livres ! Je suis aussi un fervent auditeur et soutien de Radio sans Nom animée par Alfredo Olivera, créateur de Radio La Colifata, la radio qui émet depuis un hôpital psychiatrique à Buenos Aires à laquelle j’ai pu participer. J’ai aussi eu le plaisir de participer à l’atelier Radio-Là de Radio Grenouille lors de mon passage à Marseille, au projet radio Bruits de Couloir du GEM l’Entre-temps de Saint-Denis et j’espère pouvoir découvrir Radio Citron d’ici peu (prochain enregistrement public le 17 juin).

Concernant les médias qui pourraient éventuellement accueillir l’émission Comme des fous, je pense à Paris à radio Fréquence Paris Plurielles ou Vivre FM, la radio du handicap. Et puis, il y a sûrement des supports numériques comme les podcasts d’ARTE radio qui permettraient de se lancer. Je pense aussi aux rencontres radio sur internet de l’association des Hypersensibles qui permettent d’échanger collectivement sur une plateforme open-source chaque vendredi soir.

J’ai été très marqué par le temps, qui a suivi mon hospitalisation en psychiatrie, où je ne pouvais plus parler, terrifié par ce que j’avais vécu et par le fait de ne plus réussir à penser clairement.
Mais au-delà de cette revanche sur mon destin, ce qui m’anime c’est l’envie de rentrer en contact avec les autres et de donner la parole à ceux qui veulent la prendre.

Occuper le terrain des médias, c’est aussi s’exposer. Ce n’est pas la même chose que d’animer un blog et les réseaux sociaux derrière un écran. Il ne s’agit plus uniquement de prendre sa plume mais de créer un dialogue et faire naître une parole collective.

Si ce projet vous tente, si vous avez des idées ou des conseils, vous pouvez me contacter à l’adresse contact@commedesfous.com

Merci d’avance et n’hésitez pas à partager !

Joan

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

ItalySpainEnglish