Close

19 février 2018

Nous les intranquilles (2) [Fred]

Encore un ! c’est ce que beaucoup se sont dit quand Nicolas a débarqué à l’assemblée générale du centre Artaud (Reims), encore un journaliste/documentariste qui vient chercher du sensationnel, et puis on discute avec lui, on fait connaissance, et finalement on l’intègre. Il n’est pas question pour lui de montrer la folie sous une forme violente, pas question de misérabilisme, de stigmatisation, l’ambition de son projet c’est de parler du « collectif » et on peut dire que dans ce centre de jour il est bien tombé pour aborder ce sujet.

Les prises de vue ont duré trois mois, ensuite il y a eu beaucoup d’aller-retour entre nous et Nicolas pour le montage. Certaines séquences rediscutées voire remontées ou tournées à nouveau.

Pour nous finalement c’est une occasion en plus de témoigner, d’aborder des thèmes qui nous sont chers, les soins en psychiatrie, la psychothérapie institutionnelle, tenter de démystifier la folie, démontrer qu’une prise en charge des fous respectueuse est possible…

C’est aussi une activité à laquelle on peut prendre part en plus de celles qui sont déjà proposées dans ce lieu de soins. Avec un principe qui nous convient bien dans le sens ou on peut rejoindre ce groupe vidéo à notre guise et en fonction de notre état, chacun y va de sa suggestion, de sa remarque. C’est pour beaucoup l’occasion de se saisir soi-même d’une caméra pour montrer ou dire quelque chose.

Dans ce film beaucoup de points sont abordés, la folie et le délire, l’hospitalisation, l’importance de la diversité des lieux où nous pouvons nous rendre (le cmp/cattp*, le(s) club(s) thérapeutique(s), le gem (La Locomotive)*, le jardin, les réunions de l’association HumaPsy*, la politique, les assemblées générales, les liens de confiance qui se tissent entre patients et soignants, le désaliénisme …

Plus de cent heures de rush, un gros travail pour faire le tri, sélectionner, agencer, donner une forme.  Inévitablement à la fin ça donne un film un peu militant, preuve de notre « survivance », un film qui raconte comment tout en gardant nos singularités nous parvenons à faire fonctionner des collectifs qui permettent à un ensemble de tenir

*cmp/cattp : Centre Médico Psychologique, cattp : centre d’accueil à temps partiel

*gem La locomotive : Groupe d’Entraide Mutuelle, http://gemlocomotive.wordpress.com

*Humapsy : association fondée par des patients, http://humapsy.wordpress.com

Fred, Humaspy, a fait partie de l’équipe du tournage !

Loading Facebook Comments ...

One Comment on “Nous les intranquilles (2) [Fred]

Zoukma
2 avril 2018 chez 13 h 42 min

Bonjour, pas de troisième épisode ?

Répondre

Laisser un commentaire

ItalySpainEnglish