Close

27 janvier 2019

Portrait de Lionel Belarbi

Comme Lionel, fais-toi tirer le portrait par Comme des fous en répondant à ces 5 questions.

Quelles sont tes inspirations dans la vie (personnes, lieu, activité, chose) et à quoi tu aspires?

Je suis Lionel Belarbi ou Lio, Léo, bref, l’homme qu’il vous faut. De passage depuis le 8 février 1981 à 18 h 30 dans cette vie nauséabonde – à cause d’une histoire de pomme –, et pour un départ imminent vers ce que l’on appelle le paradis. Enfin pour le paradis, ce n’est pas certain, mais je me complais à rêvasser.

D’origine algérienne grâce à ma mère et russe par mon en- cu de père. La grossièreté que j’utilise envers mon géniteur est loin d’être gratuite, il m’a abandonné à la naissance. Je n’ai jamais fait de recherches : ne sachant pas ce qu’est un papa, cela ne me manque pas. Mon père était un homme très riche, et l’est peut-être encore.

Ma mère, une femme heureuse, ne manquait de rien : bijoux, argent, sorties dans les plus grands restaurants de Paris, et même de l’amour. Mais le pire est arrivé, moi… Alors que j’étais encore dans le ventre de ma mère, mon père lui a posé un ultimatum cruel : l’avortement. Le refus de ma mère lui a valu une séparation d’avec mon père qui ne voulait pas de moi. À ma naissance, il n’a même pas daigné me reconnaître.

Pour survivre, ma mère est descendue à Paris et s’est prostituée pour nous loger. Elle travaillait très dur, lors de nuits glaciales, avec le risque de se faire agresser, voire tuer. Bien que ma mère ait eu une excellente hygiène de vie – elle ne fumait pas ni ne buvait d’alcool –, cette torture quotidienne l’aura eue à l’usure. Elle est décédée à mes 14 hivers.

Comment décrirais-tu ton métier et pourquoi tu l’aimes?

Auteur passionné des sujets qui fâchent, comme la psychiatrie et l’humour grinçant ou corrosif. Webmaster et SEO (Référencement sur les moteurs de recherches), puis informaticien (21 ans d’expérience).

Que penses-tu du monde de la santé mentale?

Il y a de la progression en France. Mes vrais amis sont hospitalisés ou en souffrances.

Qu’est-ce qu’on peut tirer de positif de la folie?

La création !

Pourrais-tu devenir un jour ministre de la santé mentale et sinon qu’est-ce que tu lui demanderais?

Ministre ? Non, trop timide lol. Je lui demanderais de fermer sa grande bouche et de passer à l’action.

Une page que tu aimerais faire connaître?

https://blogschizo.wordpress.com/

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

ItalySpainEnglish