#117mars Compte-rendu de la commission Psy de Nuit Debout

Commission : Psy, Soins et Accueil
Samedi 25 juin 2016, Place de la République, à Paris

Prochain rendez-vous le jeudi 30 juin 2016 #122mars : 19h30 Assemblée Générale

Discussion autour du mode de fonctionnement de l’Assemblée Générale : doit-on faire nécessairement un ordre du jour ? Quelle place pour la parole libre lorsqu’il y a un ordre du jour ? La parole libre serait-elle un leurre c’est à dire un moyen d’imposer celui qui parle le plus fort à tous les autres ?

Le point sur les luttes contre les GHT (Groupements Hospitaliers de Territoires) :

Il y a eu différentes positions de la psychiatrie face à ces regroupements en maxi hôpitaux :
– Certains étaient en opposition totale à toutes formes de GHT,
– d’autres sont contre les GHT mais plus pragmatiques : prêt à s’engager avec un autre hôpital psychiatrique plutôt que de se retrouver fondu dans un énorme hôpital général,
– et enfin, certains sont engagés dans une demande de dérogation à être un GHTa eux tous seuls. Lire la suite

#73mars Compte-rendu de la commission Psy de Nuit Debout

110270132_o

Commission : Psy, Soins et Accueil
Jeudi 12 Mai 2016, Place de la République, à Paris

Prochain rendez-vous le samedi 21 mai 2016 #82mars :
15h30 réunion de fonctionnement / 18h Assemblée Générale

L’assemblée générale s’ouvre avec un rappel de l’histoire et de la contextualisation de la commission psy, soins, accueil créée il y a un mois et demi contre la loi Touraine qui est dans une logique similaire à la loi El Khomri : destruction du travail, des espaces de soins notamment avec les GHT.

Il est rappelé que la commission tient désormais des permanences tous les jours sur la place sauf exception : météo non favorable et manque de permanenciers. Chacun peut venir s’engager à sa manière et participer à tenir les permanences en binôme. Ces permanences sont des espaces de parole : témoignages de soignant-e-s, de soigné-e-s et de familles : durant la semaine nombreux sont ceux qui viennent nous exposer leur désir de résistance pour une psychiatrie avec une dimension d’accueil.

Afin de poursuivre nos réflexions, nous avons résumé les sujets abordés lors de l’assemblée précédente (3 Mai 2016)

Puis les témoignages se succèdent avec la singularité d’expression de chacun.

Cette assemblée générale a lieu un jour de manifestation contre l’utilisation de l’article 49-3 et du passage de la Loi El Khomri dite Loi travail. Pendant que nous nous réunissons Place de la République, la grande partie de Nuit Debout est en train de faire un sitting devant l’Assemblée Nationale.

C’est donc dans ce contexte que le thème de la psychiatrie et de la justice ouvre le débat.

Un témoignage d’une fonctionnaire insiste sur l’instrumentalisation de la psychiatrie et nous invite à réfléchir sur la manière dont cette spécialité médicale est utilisée par la justice et la police. Le DSM, en lien avec les laboratoires pharmaceutiques, vient soutenir cette démarche de judiciarisation de la psychiatrie.

Du fait de l’instrumentalisation du métier de psychiatre, il est proposé de reprendre le pouvoir et d’accéder aux prises de décisions.

Les agents de police sont eux même exposés à beaucoup de pressions et de souffrance au travail. Il y a un virage où les droits des salariés sont de moins en moins respectés notamment le droit de la dignité au travail. Le travail fait souffrir.

Dans la Loi El Khomri, le rôle du médecin du travail est tout à fait modifié. Alors que celui-ci doit faire le lien entre les conditions de travail et les pathologies des salariés, dans cette loi il n’intervient plus que pour l’embauche… Ce qui est un retour en arrière sans précédent.

Commission psy, soins, accueil et point écoute

Les violences policières pendant les manifestations sont extrêmement fortes. De nombreux manifestantst son en état de choc physique et psychologique avec une symptomatologie similaire au traumatisme. C’est dans ce cadre que l’infirmerie et street médic’ font une demande de créer un point écoute sur la place.

De cette demande ressort une décision de ne pas instituer un point écoute à partir de la commission psy, soins, accueil mais que celle-ci fasse passer le message d’un besoin de personnes à l’infirmerie.

L’interdiction du packing et la contention

Lire la suite

#64mars Compte-rendu de la commission Psy de Nuit Debout

110556119_o

Commission « Psy, soins et accueil »
mardi 3 mai 2016, Place de la République, à Paris

Prochain rendez-vous le jeudi 12 mai 2016 à 20h #73mars

Cette troisième commission a réuni un public nombreux et attentif. Combien ? Beaucoup selon les organisateurs, un certain nombre dirait la police…

Pendant près de deux heures, une trentaine de personnes ont pris la parole. Quelque soit leur place (soignant/soigné), tous et toutes avaient un intérêt certain pour le soin psychique. Pour ce que j’ai pu en savoir, ont pris la parole : des psychiatre, pédopsychiatre, infirmier, psychologue, éducateur spécialisé, animateur de GEM, médecin généraliste, patient actuel ou passé, famille de patient. (Mes excuses à ceux que j’aurais oublié dans cette énumération.)

La commission née il y a environ un mois visait à défendre une certaine idée de la psychiatrie mise en danger par la récente loi santé dite « de modernisation » et par la volonté ministérielle de mettre en place des GHT (Groupement hospitalier de territoire).

Si la défense contre cette mise en place est restée une préoccupation de la commission réunie ce 3 mai, la question plus large du maintien de l’abord humaniste et relationnel du soin psychique s’est vivement exprimée. Lire la suite

A la rencontre des Psy de Nuit Debout!

Psychiatrie, Soins et Accueil : je ne pouvais pas passer à côté de cette commission à Nuit Debout sur la Place de la République à Paris! Fort de mon expérience sur ce blog et sur le sujet de la folie, j’aborde un visage connu, celui d’un psychiatre que j’ai vu un jour dans une vidéo. Il est là avec des collègues de son service à Asnières ainsi que d’autres pros de la santé mentale. Je connais Asnières! C’est là d’où émet Radio Sans Nom, la radio du CATTP d’Asnières animée par Alfredo Olivera, le fondateur de radio La Colifata!

L’idée de la commission est que chacun vienne en tant que citoyen, au-delà des étiquettes soignant-soigné. Mais pas de psychiatrisé en vue jusqu’au moment où surgit un monsieur qui voit les pancartes et s’arrête pour convaincre notre cher psychiatre qu’il est victime d’un faux diagnostic de bipolarité…

Revenons à cette commission: une page internet à été créée que voici:
http://psysoinsaccueil.canalblog.com/

hospi

Deux textes distribués sur place

Ci-dessous le compte-rendu de la réunion du 52 mars: Lire la suite