Close

23 juillet 2022

Portrait de Yotaba

portrait de yotaba

Comme Yotaba, fais-toi tirer le portrait par Comme des fous en répondant à ces 5 questions.

Quelles sont tes inspirations dans la vie et à quoi tu aspires ?

Je suis fascinée par de grands personnages : Pasteur, Marie Curie, Coluche, l’abbé Pierre, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Gisèle Halimi, Badinter, qui ont apporté de l’humanité à l’humanité par leur souci d’aider ceux dans le besoin.

Comment décrirais-tu ton métier et pourquoi tu l’aimes ?

40 de recherche en chimie, j’ai eu la chance de pouvoir exercer le métier dont j’avais envie, et je ne me suis jamais ennuyée !

On se pose une question, on cherche à résoudre un problème, apporter quelque chose de mieux pour la société, on imagine des solutions et on doit innover pour y arriver, et ça marche! La science progresse et nous avec.

Que penses-tu du monde de la santé mentale ?

Beaucoup de discriminations, c’est un sujet vaste qui me concerne directement, je sors d’une dépression, ma sœur est bipolaire, mon frère est schizophrène, j’aimerais plus d’inclusion et une vision à la Gabor Maté des troubles psy basée sur une grande empathie et du dialogue ouvert.

Qu’est-ce qu’on peut tirer de positif de la folie ?

La créativité, l’originalité, un autre regard sur les rapports humains et le monde.

Pourrais-tu devenir un jour ministre de la santé mentale et sinon qu’est-ce que tu lui demanderais ?

Je ne pourrais pas le devenir mais je lui demanderais de mettre tous les moyens nécessaires pour que les fous soient inclus dans la société, des lors qu’ils ne sont pas dangereux pour eux-mêmes ou pour les autres.

Personne ne choisi ses cartes au départ, certains sont plus fragiles, on doit les entourer et apprendre à communiquer avec eux.

Je rendrais la formation de premiers secours en santé mentale accessible à ceux qui veulent.

Une association que tu aimerais faire connaître ?

L’Unafam et les associations de protection de l’enfance.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :