Close

16 octobre 2016

Portrait de Dina Gay

dina gayComme Dina Gay, fais-toi tirer le portrait par Comme des Fous en répondant à ces 5 questions.

Découvrez son compte Instagram : Le quotidien pas si fou d’une anxieuse terrible

Quelles sont tes inspirations dans la vie et à quoi tu aspires?

La philosophie est une façon de penser et d’appréhender le monde qui me convient bien même si ce n’est pas toujours de tout repos ! Il y a des penseurs qui ont eu (et ont toujours, parfois) une grande influence dans mon travail universitaire et ma vie personnelle.

Cela dit, je suis quelqu’un d’ouvert et je n’aime pas me fixer sur une idée ou une école en particulier. J’aime bien faire face au texte et m’en faire ma propre idée, la manier, la discuter.
Je découvre, en amateur, l’univers fascinant des neurosciences et autres domaines scientifiques depuis quelques temps et je dois dire, que c’est fascinant et enrichissant en tous points !

Comment décrirais-tu ton métier et pourquoi tu l’aimes?

J’aspire à être professeur aux Etats-Unis plus tard mais je sais depuis pas mal de temps que l’enseignement est ce qu’il me faut. On enseigne, bien sûr, mais il y a beaucoup de dynamiques essentielles à mon sens tels que : l’échange, l’évolution, le changement, etc.

On apprend constamment aussi, avec la recherche, la publication et son rapport aux élèves, aux autres professeurs. L’université, et la société, devraient être des lieux où l’on peut s’exprimer librement et je pense que l’enseignement peut aussi transmettre cela tout en respectant l’autre. C’est une idée à laquelle je tiens tout particulièrement.

Que penses-tu du monde de la santé mentale?

Comme beaucoup de monde, je connaissais la santé mentale sans m’en soucier plus que ça alors même qu’elle faisait partie de ma vie. L’expérience de la maladie m’a confrontée, en quelques sorte, à ce champs de la médecine.

Plus tard, j’ai tenté par beaucoup de moyens (arts, lecture,etc.) de la saisir sans savoir qu’elle était là. En ce sens, mon diagnostic à été une libération, une perspective difficile mais ancrée dans le futur.

C’est pourquoi, je pense, que la prévention et l’information des publics devrait se consacrer à la santé mentale autant qu’elle s’occupe de la santé physique. Les gens devraient être capable de reconnaître les symptômes d’un problème sous-jacent et demander de l’aide.

Aussi, il y a un énorme travail à faire sur le « stigma » lié à la santé mentale qui crée un sens profond de « honte » si l’on souhaite recevoir de l’aide. Parmi, de nombreux problèmes liés à ces questions, le langage est une partie cruciale.

Il y a beaucoup de solutions, ce qui est super : le pair-aidant, le patient-professeur, etc.
J’essaie aussi d’apporter ma pierre à l’édifice en m’instruisant et en écrivant philosophiquement sur ces thèmes cruciaux.

Qu’est-ce qu’on peut tirer de positif de la folie?

Deleuze disait : « Le point de démence de quelqu’un c’est la source même de son charme. Si tu ne saisis pas le grain de folie chez quelqu’un, tu ne peux pas l’aimer. « , et je crois qu’il y a de ça dans la folie. On est tous un peu fou et tant mieux !

Là, où ça devient ennuyant , c’est quand le terme est utilisé pour tout et n’importe quoi à la fois. Ce terme permet, pour beaucoup, d’expliquer énormément de choses sans se demander pourquoi. C’est un terme vidé de son sens et que l’on rempli à sa guise, ce qui est nuisant et montre l’ignorance qu’on peut avoir sur ce sujet.

La folie est bien plus que l’opposé de la raison !

Pourrais-tu devenir un jour ministre de la santé mentale et sinon qu’est-ce que tu lui demanderais?

J’ai un peu répondu en haut mais :

– Prévention (stigma, etc mais sans restriction de la liberté de s’exprimer)
– Informations aux publics (soins disponibles, etc.)
– Parlons plus, des initiatives et actions des personnes portées sur ces questions ! (Comme des Fous, Unafam, Fondation Deniker, etc.)
– Libérons la parole des patients et professionnels de santé.
– Les USA et le Canada sont de bons exemples à suivre.  Mais pas n’importe comment non plus !
– Pas d’infantilisation, de discours moralisateurs, etc.

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

ItalySpainEnglish