Close

B

BAPU: Bureau d’Aide Psychologique Universitaire. Les BAPU assurent des consultations médico-psychologiques pour les étudiants et les élèves de classes terminales.

Behaviorisme: L’approche comportementaliste ou behavioriste s’axe sur une démarche scientifique s’appuyant sur des faits observables. Cette approche s’interdit d’interpréter les comportements comme obéissant à des facteurs internes non observables comme l’inconscient, les pulsions, le complexe ou autre, même si elle admet leur existence. Pour définir les comportements, elle se veut objective et sans a priori.

Bipolaire (Trouble bipolaire): Les troubles bipolaires, qui sont aussi connus sous le nom de psychose maniaco-dépressive, sont des maladies qui entraînent des dérèglements de l’humeur se manifestant par des phases tant de dépression que d’excitation (manies). Ces phases apparaissent soit en réaction au stress, soit sans raison apparente et peuvent être d’intensité variable et s’entrecouper de périodes de stabilité.

Bouffée délirante aiguë (BDA): Il s’agit d’un épisode psychotique aigu unique survenant brutalement chez un sujet sans antécédents psychiatriques ou neurologiques. L’intensité des symptômes, ainsi que leur apparition brutale et l’absence d’antécédents médicaux fait classiquement évoquer dans la littérature médicale l’image « d’un coup de tonnerre dans un ciel serein ».

Bouffon: De l’italien buffone, désignant une personne dont le rôle est de faire rire. L’existence du fou de cour remonte au Moyen Age. Au XIVe siècle, sa fonction est promue au rang d’institution en France: le double ridicule du souverain devient alors « fou en titre d’office ». Son costume et ses attributs sont issus du stéréotype du fol: capuchon à oreilles d’ânes (parodie de la mitre épiscopale), costume à grelots et marotte, sceptre dérisoire lui-même orné d’une tête de bouffon.

Burn-out: Le Burn-Out est un état d’épuisement physique, mental et psychique dû à un environnement professionnel stressant. C’est un processus qui progresse de manière lente et survient lors de l’utilisation répétée de mécanismes adaptatifs afin de lutter contre ce stress ambiant. Il apparaît comme un syndrome en trois phases : l’épuisement émotionnel, la déshumanisation de la relation à l’autre, le sentiment d’échec professionnel. Si le burn-out n’est pas une maladie mentale, il s’accompagne d’une grande souffrance.

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

ItalySpainEnglish